Notre motivation – Etude de cas #15

Notre chemin vers notre objectif a commencé fin 2018. À l’époque, nous venions juste de découvrir qu’il était possible pour nous de dégager 2 500 € de revenu passif à nos 60 ans.

En 2019, nous sommes entrés dans le monde de l’investissement avec la SCPI Corum XL et nous avons restructuré notre épargne acquise dans les supports proposés par notre banque.

En 2020, COVID, grosse phase de travaux à la maison, rien de nouveau côté investissement.

En 2021, nous avons renforcé notre position en SCPI avec l’investissement chez Corum ORIGIN via un prêt bancaire. Nous utilisons pour la première fois l’effet de levier ! Nous avons mis également des actions en place pour notre fils (il puise déjà dans nos ressources…:’) ) et nous avons arbitré nos assurances-vie. Du moins, nous avons essayé…

En 2022, nous avons arbitré nos assurances-vie ! Ce coup-ci c’est passé ! Sauf que notre gestionnaire de patrimoine n’a pas positionné les bons supports… Nous avons aussi adapté nos plans à l’évolution de notre patrimoine et de nos objectifs.

Ainsi, nous avançons petit à petit vers notre objectif supérieur. Mais qu’en est-il de notre motivation initiale ? Est-ce que le temps que nous consacrons à cet objectif est bien utilisé ? Nous qui cherchons absolument à avoir du temps libre, est-ce le moment de passer des heures chaque semaine pour espérer avoir du temps plus tard ?

Nous sommes toujours convaincus que nous réussirons à atteindre notre objectif et plus motivé que jamais à cela ! Nous allons voir ici comment nous travaillons notre motivation pour ne rien lâcher et continuer de progresser.

Le besoin à la source de la motivation

Notre objectif est né d’un besoin sur lequel nous avons greffé quelques envies afin de n’avoir à gérer qu’un seul gros objectif. Ce besoin, c’est celui de maîtriser notre temps. Nous ne voulons plus passer 2h par jour dans les transports en commun alors que nous pourrions être avec notre fils et faire mille autres choses plus intéressantes.

Avoir un objectif lié à un besoin fournit une motivation bien supérieure à celle d’une envie. D’autant que ce besoin est plus pressant chaque jour et que nous avons un rappel tous les matins de la semaine en allant au travail et tous les soirs en rentrant. Pas besoin d’avoir un poster avec des rues vides pour se rappeler ce point !

Les envies pour booster notre motivation

Certes, le fait qu’un besoin soit à l’origine de notre objectif est une source puissante de motivation. Mais d’y avoir greffé nos envies n’est pas à négliger. Ainsi, dès que nous avons un coup de mou, nous nous replions vers l’un de nos hobbies comme la lecture, la peinture sur figurine, etc… Et nous prenons du plaisir à cette activité.

Cela nous rappelle alors qu’en atteignant notre objectif, nous aurons enfin la liberté de choisir quand nous voulons nous adonner à nos passions.

Ces dizaines de livres achetés à une époque où le temps n’avait pas d’importance, mais qui maintenant prennent la poussière. Ces regrets de ne pas nous lancer dans une activité trop chronophage… 

Nos envies nous motivent à travailler encore plus pour atteindre notre objectif.

Un objectif commun, l’épée à double tranchant

Nous avons la chance d’avoir un objectif commun. Nous pouvons donc nous soutenir mutuellement et quand l’un a un doute entre deux options, l’autre tranche. En cas de baisse de motivation de l’un, l’autre lui remonte le moral. Mais il y a quand même un revers, en cas de doute commun ou de chute de moral commune, difficile de sortir de cela. Pour le moment, le plus difficile pour nous est de déterminer la direction à prendre et ensuite d’assumer ces choix. Nous avons changé notre première direction en 2019 en commençant les SCPI. Et à ce jour nous hésitons entre rester sur cette voie, revenir sur notre première idée de rembourser au plus vite notre emprunt immobilier, ou tenter une nouvelle direction.

Nos indicateurs nous motivent !

Vous le savez, un bon objectif est un objectif mesurable. Et quand vous réalisez cette étape de mesure, cela fait toujours du bien au moral de voir que vous progressez !

Si l’on cumule nos investissements mensuels et les réinvestissements de nos rentes, nous investissons 1 300 €/mois. Cela représente 0,13 % d’un million ! Ce n’est pas énorme certes, mais suffisant pour que ce soit visible sur un indicateur. Et sur notre objectif minimal, cela représente 0,17 %.

Les actifs que nous suivons le plus à ce jour sont nos SCPI. Nous avons orienté le début de notre carrière d’investisseur sur ce support et donc c’est logique que nous ayons le plus de données.

Nos prochaines cibles pourraient être par exemple :

  • 100 €/mois de rente sur Corum XL (93,58€ le mois dernier)
  • 350 €/mois de rente cumulée entre les deux Corum (325,6€ le mois dernier)
  • 100 k€ de capital (97,2 k€ à ce jour)
  • 65 k€ sur Corum ORIGIN (64,2 k€ à ce jour)
  • 35 k€ sur Corum XL (32,9 k€ à ce jour)
  • etc, je ne vais pas tous les faire mais vous avez saisi l’idée.

Nous avons également de nombreuses cibles sur notre résidence principale. Nous suivons le capital restant dû, la durée restante, mais également le prêt travaux associé.

Et quand une cible est franchie, nous nous offrons une soirée en tête à tête pour fêter cela !

La voie des finances nous motive !

En dehors de nous et quelques collègues, nous n’avions personne avec qui partager notre expérience, nos familles n’étant pas intéressées par le sujet. Or nous avions besoin de parler de cette démarche et d’échanger sur nos sujets qui nous prennent tant de temps à développer. N’ayant pas trouvé de structure adéquate et cherchant à nous former dans le domaine du blogging, la réponse fut trouvée très rapidement.

Notre premier blog répondra à ces deux besoins.

Et il y répond parfaitement et de nombreuses manières :

  • Nous avons une petite communauté avec laquelle nous pouvons échanger,
  • Nous avons pris contact avec des personnes que nous suivions sur Youtube entre autres et le courant passe bien !
  • Nous avons pu rencontrer des gens qui ont réussi ce que nous souhaiterions faire et cela a été une révolution dans notre façon de penser…

Une motivation familiale

La famille est importante pour nous. Elle est présente à chaque moment de notre vie pour nous aider si besoin, nous épauler. Elle est ainsi une puissante source de motivation, car si nous pouvons, nous voulons être là pour elle aussi.

Pour notre fils

Comme vous le savez, nous avons commencé à investir pour notre fils. Le montant ne représente pour le moment pas grand-chose, mais cela reste mieux que rien. Surtout, dès que nous en aurons la capacité, nous augmenterons les investissements. Si nous pouvons l’aider, nous le ferons volontiers.

Pour nos parents

À l’inverse, nos parents ne sont pas intéressés par le sujet des finances, bien qu’ils aient investi chacun dans une maison à louer. Ainsi à ce jour, même sans s’y intéresser, ils ont en plus de leur résidence principale une seconde maison en location, ce qui permet d’améliorer leurs finances.

Pourtant, quand nous voyons le montant de leur pension de retraite et le comparons au coût des maisons de retraite ou pire encore des maisons de santé, nous savons qu’un jour ils auront besoin d’une aide financière supplémentaire. Ils ont fait des sacrifices quand nous étions jeunes. Ils nous ont permis d’être là où nous sommes. Nous souhaitons faire en sorte d’être présents si un jour ils ont besoin de nous.

Que ce soit pour notre fils ou nos parents, avant de pouvoir être en mesure de les aider financièrement, nous devons améliorer nos finances et développer nos ressources.

Le FIT : le coup de pied en haut du plongeoir

Nous avons eu la chance de participer au FIT sur Bordeaux. Le FIT, pour Finance Investissement Tour est une conférence réalisée par Yann DARWIN et Don Pierre Albertini, membres de l’entreprise Greenbull. 

Yann DARWIN peut être suivi sur Youtube notamment et Don Pierre sur Tiktok.

Nous suivions Yann Darwin depuis des années. Quand la vidéo sur le FIT est sortie, nous avons sauté sur l’occasion !

Il y avait une session à Bordeaux le vendredi 01/07, il ne restait qu’à trouver une nourrice pour la soirée.

Honnêtement, c’était énorme. Cela va avoir un impact conséquent sur notre démarche, vous le verrez au fur et à mesure de nos chroniques.

Et pour en revenir à notre sujet initial, nous sommes remontés à bloc !

Conclusion

Si vous voulez atteindre vos objectifs, il est important de rester motivé ! Trouvez des sources de motivation. Comme nous, cela peut-être votre objectif lui-même parce qu’il répond à un besoin ardent ! Cela peut-être vos indicateurs qui vous motivent, votre famille… Quelle que soient ces sources, il est important de les renouveler et d’en trouver régulièrement de nouvelles pour vous donner un coup de booste si besoin.

Et vous, comment faites-vous pour ne pas abandonner vos objectifs ?

Si vous avez aimé cet article, partagez-le ! :)

7 réactions sur “ Notre motivation – Etude de cas #15 ”

  1. Ping Notre défi : 52 études de cas pour partager - La voie des finances

  2. Alexandre HUET Réponse

    Comme vous, pour ne pas abandonner je mesure ma progression ! J’ai des objectifs courts termes ce qui m’aide à penser concret 🙂
    J’imagine ce que peut m’apporter mon enrichissement et ça aussi me motive !

    • Fabien et Isabelle Auteur ArticleRéponse

      Bonjour Alexandre, oui, les objectifs courts terme ca aide bien! Ca revient à ce que nous essayons de faire en fragmentant notre objectif long terme en plus petits objectifs.

  3. Julien BIVI Réponse

    Bonjour Fabien et Isabelle,

    Comme vous le dites, la motivation est le nerf de la guerre.
    Tout comme vous et Alexandre, je mesure ma progression. Même si ce n’est pas facile tous les jours, je sais que le trading va me procurer des revenus à court terme. Cela me motive à ne rien lâcher. De plus, j’ai plein de projets en attente. Cela me motive encore plus car j’ai envie qu’ils voient le jour et de les amener au bout.
    Pour ne pas me démotiver (ou pour que ça ne dure pas longtemps), je m’inspire de personnes qui ont réussi ce que j’entreprends et je visualise mes objectifs.

    Bon courage à vous et ne lâchez rien 😉

    • Fabien et Isabelle Auteur ArticleRéponse

      Bonjour Julien et merci pour ce message encourageant! Il est important d’avoir en tête ses projets, ca nous pousse vers l’avant. Quels sont les personnes qui ont réussi et qui vous inspire? Merci encore et bonne continuation

      • Julien BIVI Réponse

        Bonjour Fabien et Isabelle,
        Plein d’entrepreneurs m’inspirent. Ceux qui me motivent le plus sont Olivier Roland, Max Piccinini, Franck Nicolas, David Laroche, Mickael Renaux, Romain Bailleul, Alexandre de Ravel, Raphaël Carteni, Thami Kabbaj, Bill Gates, Elon Musk, et Robert Kiyosaki. J’apprécie également Oussama Ammar, Idriss Aberkane et Charles Gave. Bien qu’ils viennent d’univers différents, ils m’inspirent beaucoup et me motivent.
        S’ils y sont arrivés, pourquoi pas moi ? Et par la même occasion, pourquoi pas vous ?
        Bonne continuation à vous également.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *