Méthode SMART : comment définir vos objectifs ?

Comme vous le verrez à travers ce blog, notre démarche initiale vient de la frustration de ne pas réussir à répondre à nos envies. Chaque fois, nous nous disions que c’était pour bientôt, et chaque fois un nouvel évènement faisait que cela ne se produisait pas.

Lors de notre première rencontre avec notre conseiller financier, il nous a demandé nos objectifs. Que souhaitions nous faire de notre argent et pourquoi investir ?

Nous avons péniblement trouvé 2 objectifs que nous vous détaillerons dans notre étude de cas de la semaine.

Les lecteurs de cet article ont également lu l’article : « comment se fixer des objectifs – étude de cas #1 »

Cette question n’était pas dénuée de sens. Car sans destination clairement définie, comment savoir quel chemin emprunter ? Comment déterminer ce qui va nous permettre d’arriver plus vite ou au contraire va nous ralentir ?

Depuis ce jour, nous nous sommes renseignés sur la meilleure méthode pour atteindre nos objectifs et répondre enfin à nos besoins et nos envies.

La réponse est dans l’acronyme SMART. Après de longues périodes de tâtonnement pour maîtriser l’outil, nous appliquons désormais cette méthode pour la quasi-totalité de nos idées, envies, besoins… En bref, vous pouvez l’utiliser pour un peu tout !

Alors ensemble découvrons pourquoi et comment se fixer des objectifs à travers l’un des outils de la réalisation d’objectif : la méthode SMART !

Une méthode pas si bête que ça

Est-ce que vous connaissez la méthode SMART ?

Pour faire simple, il s’agit d’une méthode qui permet de formuler des objectifs de telle manière qu’ils aient le plus de chances d’être atteints.

Ce concept de management, consistant à planifier des objectifs qualitatifs et quantitatifs en se fixant une date limite, est décrit par Peter F. Drucker (théoricien du management des entreprises) en 1945, dans son ouvrage The Practice of Management.

SMART correspond à un acronyme utilisé pour parler des attributs qu’un objectif doit posséder pour avoir le plus de chances de réussite. Un objectif SMART est un objectif Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste, Temporel (il a donc une date butoir).

En suivant cette méthode, vous aurez enfin une stratégie efficace avec des étapes à suivre et des résultats estimables.

Pourquoi est-il important de se fixer des objectifs SMART ?

“Celui qui n’a pas d’objectifs ne risque pas de les atteindre.”

Sun Tzu

Pour passer effectivement du bilan à l’action, il faudra formaliser vos objectifs. Et vous vous en êtes certainement déjà fixé, non ? Mais si, vous savez, en début d’année, ce que l’on nomme communément des « bonnes résolutions ». Et bien ce ne sont rien de moins que des objectifs.

Que ce soit pour arrêter de fumer, se mettre au sport ou écrire son premier roman, les cibles que l’on souhaite atteindre ne manquent pas.

Par contre, qui a déjà réussi à tenir ses résolutions au-delà des 15 premiers jours de janvier ? Personne ?

Et vous voulez savoir pourquoi ?

Parce toutes ces décisions que l’on prend le soir de la saint Sylvestre alors qu’on est un peu éméché, ont toutes un point en commun : elles sont floues ! Comment voulez-vous ainsi atteindre votre cible si vous êtes dans le brouillard ?

Ajoutez à cela qu’elles semblent toutes parfaitement hors de portée.

Donc entre la brume qui vous empêche de situer avec précision votre but et le fait que de toute façon elle se trouve à une telle distance que même Guillaume Tell serait incapable de faire mouche, vos bonnes résolutions ne sont pas prêtes de se concrétiser.

Alors que si vous utilisez la méthode SMART, vos objectifs deviendront plus lumineux que Las Vegas en pleine nuit dans le désert du Nevada.

Toujours pas convaincu ?

Allez, voilà une petite liste des avantages à utiliser cette méthode :

  • Vos objectifs sont clairs donc vous savez quelles actions mener pour les atteindre,
  • Chaque étape intermédiaire accomplie vous rapproche un peu plus de la réalisation de votre projet,
  • Votre motivation reste entière,
  • Vous ressentez un profond sentiment de satisfaction lorsque vous touchez au but.

Comment se fixer un objectif SMART ?

La méthode SMART a d’abord été définie dans le cadre de la gestion d’entreprise, en aidant les managers à définir des objectifs clairs pour atteindre leur but. Mais cette façon de faire peut être appliquée à tous les domaines, du moment que vous avez un projet à réaliser. 

L’intérêt de cette méthode réside dans le fait qu’elle permet d’optimiser l’atteinte de ses objectifs. Mais pour y arriver, ils doivent posséder certaines caractéristiques essentielles :

Spécifique

“Il n’y a rien de plus inutile que de faire avec efficacité quelque chose qui ne doit pas du tout être fait.”

Peter F. Drucker

Votre objectif doit être spécifique, ce qui signifie qu’il doit être identifié de manière claire et précise. Cela vous évitera de vous battre contre des moulins à vent.

Par exemple, lorsque vous décidez que vous voulez perdre du poids, dites-en plus. Est-ce que vous voulez perdre 2 kilos ? 10 kilos ? 20 kilos ? Vous devez vous en douter, le travail ne sera pas le même suivant le but à atteindre. Idem si vous vous dîtes « cette année je me mets au sport », quel sport ? Course à pied ? Seul ou en groupe ? Vélo ? En extérieur ou en salle ?

Alors, si vous vous êtes fixé comme objectif de faire le tour du monde, soyez moins nébuleux. Combien de temps envisagez-vous de voyager ? Quels pays souhaitez-vous visiter ? Plutôt riches, en voie de développement, les deux ? Quels moyens de transport comptez-vous utiliser ? Dans quels lieux dormirez-vous ? …

N’hésitez pas à définir de façon rigoureuse chaque point clef de votre projet. Vous pouvez d’ailleurs le scinder en sous-objectifs distincts qui vous donneront encore davantage l’impression de progresser au fur et à mesure que vous les rayerez de votre liste de choses à faire.

Plus votre objectif sera clair et plus vous aurez de facilités à déterminer les actions qui vous permettront d’avancer, et le budget qui sera nécessaire.

Si vous voulez, découvrez notre vidéo sur la méthode SMART :

Mesurable

Votre objectif doit pouvoir faire l’objet d’une mesure en qualité et en quantité. Si vous ne pouvez pas mesurer l’état d’avancement de votre objectif, c’est comme si vous naviguiez dans le brouillard sans carte et sans boussole. Donc, essayez de vous donner un objectif chiffré.

Dans le cadre d’un voyage autour du monde, vous pouvez par exemple vous fixer un nombre de jours passés dans chaque pays que vous voulez visiter.

Ainsi vous serez en capacité, en fonction du coût de la vie dans chaque région, de prévoir votre budget en amont. Sans cela, vous ne pourrez pas savoir si vos finances vous permettent de réaliser votre projet. Est-ce que vous pouvez vous autoriser l’ajout d’un pays à la liste ou au contraire devez-vous en enlever ? Dans ce dernier cas vous saurez que vous devez déployer davantage d’efforts pour parvenir au résultat escompté.

Là encore, donnez-vous des sous-objectifs : épargner 1000€ pour le billet d’avion vers le Japon, économiser 15€ sur mon abonnement de téléphone pour acheter un sac à dos de voyage, faire quelques heures supplémentaires pour me permettre de tourner la roulette à Las Vegas, etc.

Au-delà du fait que cela précise un peu plus encore votre objectif, cela vous motivera.

Atteignable

L’ambition ne doit pas être inaccessible. Si vous savez d’ores et déjà que l’objectif que vous vous êtes fixé est impossible à atteindre, vous partez découragé dès le début. Comme Guillaume Tell, si votre pomme est trop éloignée, vous aurez beau tirer vos flèches, elles finiront dans la terre et votre motivation avec.

Alors réfléchissez bien.

Est-ce que vous dire « cette année je vais économiser 1000€ par mois » vous semble jouable ? Est-ce qu’il ne serait pas plus raisonnable de vous cantonner à 2000€ ou 3000€ par an ?

Posez-vous les bonnes questions : est-ce que je peux atteindre cet objectif ? L’idée est de rester ambitieux sans être irréaliste. Et si votre objectif est trop gros, n’hésitez pas à le découper en sous-objectifs. Les réussir l’un après l’autre vous motivera à atteindre votre Graal.

Réaliste

Analysez votre situation et demandez-vous si votre objectif, que vous avez déjà clarifié au maximum et quantifié, est pertinent. Est-il justifié de vouloir manger une omelette à 1000$ à New York sous prétexte qu’elle est recouverte de près de 300 g de caviar ? Avez-vous le temps de faire un safari à dos de chameau à Dubaï ? Il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse, tout dépend de ce que vous voulez réaliser.

Posez-vous simplement la question si votre cible a du sens et ce que cela va apporter. Est-ce que vous avez le temps, les moyens de réaliser votre objectif ?

Cela influera sur les actions à mener.

Temporel

La temporalité joue un rôle essentiel dans la réalisation de votre projet. Il est indispensable de se fixer une date butoir. En effet, en l’absence de limite temporelle, vous ne pourrez pas mesurer et doser votre effort, ce qui pourrait se traduire par une démotivation rapide.

C’est un peu comme en bricolage. Si vous ne vous dites pas une bonne fois pour toutes « aujourd’hui j’accroche ce luminaire au plafond ! » il est à parier que votre lustre restera dans son carton à prendre la poussière pendant un bon moment avant de vous éclairer de sa splendeur.

Vous pouvez par exemple décider que votre voyage débutera dans un an. En fonction de cela, vous pourrez déterminer combien vous allez pouvoir économiser. Vous n’aurez plus qu’à définir le nombre de pays à visiter.

Le fait d’avoir un délai est également une source de motivation. Savoir que vous partez quoi qu’il arrive dans un an est bien plus galvanisant que se dire “je partirai quand j’en aurai les moyens”.

Pour résumer

Je vais vous donner un objectif qui est compatible avec la méthode SMART : 

“mon objectif est d’économiser 250€ par mois pendant deux ans, soit au total 6000€ pour partir en van aménagé visiter pendant un an l’Espagne, l’Afrique du nord, l’Italie, la Suisse et l’Allemagne”.

Est-ce que vous voyez la différence entre cet objectif et celui-ci : “je vais partir voyager en Europe” ? Ce dernier représentait plus un rêve qu’un objectif. Maintenant que vous connaissez votre but, vous pouvez déterminer les actions à mettre en place pour atteindre votre objectif.

Et maintenant ?

C’est à vous de jouer ! Prenez le temps de noter votre objectif en suivant la méthode SMART.

Une fois que vous avez terminé, à vous de le partager dans les commentaires.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le ! :)

10 réactions sur “ Méthode SMART : comment définir vos objectifs ? ”

  1. Ping Comment se fixer des objectifs - Étude de cas #1 - La voie des finances

  2. Ping Comment faire un budget ? - La voie des finances

  3. Ping La mise en place d’un budget - Étude de cas #2 - La voie des finances

  4. Ping Épargne de précaution - La voie des finances

  5. Ping Diversification : attention à la dispersion ! - La voie des finances

  6. Ping Piloter ses objectifs - La voie des finances

  7. Ping Garder sa motivation - La voie des finances

  8. Ping Le minimalisme - La voie des finances

  9. Ping Carnaval : votre meilleur outil de gestion - La voie des finances

  10. Ping Comment réussir tout ce que vous entreprenez ? - VdF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *