Comment faire un budget ?

Lorsque nous avons décidé d’acheter une maison, cela faisait à peine un an que nous étions ensemble. Cet achat représentait un pari risqué. Mais nous étions tombés sur une bonne affaire, ou du moins sur une propriété dont le prix n’excédait pas ce que la banque acceptait de nous prêter (chose rare à moins de 20 km de Bordeaux et au vu de nos salaires).

Dans l’éventualité où notre couple ne tiendrait pas, et parce que nous n’apportions pas la même somme au départ, nous avons commencé à tenir une comptabilité. Il s’agissait tout au plus d’une liste au jour le jour de nos dépenses. Mais bientôt, parce que le loyer de notre emprunt représentait une part non négligeable de nos salaires, il nous est apparu que ce simple constat après coup de nos achats ne suffisait pas. Nous devions mettre en regard nos revenus et prévoir nos dépenses. Nous devions constituer un budget.

Dans cet article nous allons vous présenter une manière simple de faire un budget pour toujours conserver une santé financière au top. Suivez cette approche pour construire votre budget et ainsi être à même d’épargner, investir ou profiter !

Pourquoi faire un budget ?

Un budget est un plan qui vous aide à gérer votre argent. En faisant cela, vous apprendrez à maîtriser vos dépenses et pourrez envisager des actions pour tendre vers l’accomplissement de vos objectifs.

C’est aussi un magnifique outil de projection et d’analyse. Car en mettant à plat et par écrit tous vos mouvements financiers, vous pourrez repérer d’éventuelles problématiques en amont et serez en mesure d’y apporter des solutions.

Un budget vous guide pour vous aider à atteindre vos objectifs financiers. Qu’il s’agisse : 

  • d’apurer vos comptes et éviter les impayés,
  • d’épargner de l’argent,
  • d’investir sans vous mettre dans une fâcheuse situation,
  • de préparer une occasion précise (achat d’un logement, projet de vacances…),
  • de gérer votre argent…

Au-delà de l’aspect financier, une bonne maîtrise de vos finances peut avoir un impact sur votre santé en diminuant votre stress. Étant donné que l’argent fait partie intégrante de notre vie, s’en soucier constamment peut entraîner des symptômes psychologiques sérieux à long terme.

“Quand on stresse à cause de ses finances, on peut devenir très anxieux, voire dépressif”

Carla Marie Manly, psychologue clinicienne en Californie

Avant de commencer

1. Définissez vos objectifs

Se fixer des objectifs c’est avant tout avoir une vision claire de ce que l’on souhaite atteindre.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu l’article « Méthode SMART : comment définir vos objectifs ? »

Peut-être que pour vous faire un budget a simplement pour but d’éviter d’être dans le rouge ? La mise en place de votre solution sera ainsi différente que si vous souhaitez vous en servir pour piloter vos investissements.

Pensez toujours à intégrer une date butoir à votre objectif. Là encore les actions à amorcer diffèreront selon ce critère.

Quelques exemples d’objectifs à court terme :

  • Rembourser votre crédit à la consommation,
  • Réduire vos dépenses hebdomadaires,
  • Vous constituer une épargne d’urgence en cas de pépin…

Exemples d’objectifs à long terme :

  • Épargner pour acheter une maison,
  • Placer dans l’optique de votre retraite,
  • Investir pour les études de vos enfants…

Avoir des objectifs clairement définis vous facilitera grandement la prise de décision quant aux actions à mettre en place.

2. Analysez vos dépenses

Le suivi de votre argent vous aidera à déterminer ce qui entre et ce qui sort de vos poches. Chaque euro que vous dépensez a en effet un impact sur votre budget global.
Par exemple, en achetant un café à 2,50€ chaque jour, vous dépensez plus de 900€ par année.

Pour savoir où va votre argent, prenez note de tout ce que vous dépensez. Vous pouvez le faire très facilement sur un carnet ou encore sur un tableur.

Essayez cet exercice pendant un ou deux mois : 

  • Notez tout ce que vous achetez, vos courses comme votre café quotidien,
  • Repérez les prélèvements qui interviennent sur votre compte bancaire pendant cette période,
  • Essayez de diviser vos dépenses en 2 catégories : « besoins » et « désirs ». (lien articles besoins VS désirs)

De petits changements dans vos habitudes peuvent avoir une incidence majeure sur votre budget et votre capacité d’épargne.

L’idéal est de faire ce suivi sur une année complète, car vous pourrez y inclure les coûts non récurrents tels que les cadeaux, les régularisations d’impôts, d’électricité… qui rentrent dans la catégorie des coûts variables ou exceptionnels. Tous ces coûts doivent être anticipés au mieux et inclus pour les années à venir.

3. Évaluez vos besoins et envies

Connaître la différence entre vos besoins et vos désirs est la clé pour faire un budget intelligent.

Un besoin est quelque chose qui est nécessaire, requis ou essentiel. Par exemple, un toit au-dessus de votre tête, des vêtements, de la nourriture ou des médicaments. Ils correspondent en général aux deux premiers étages de la pyramide de Maslow.

Un désir est quelque chose que vous aimeriez avoir, mais dont vous n’avez pas vraiment besoin. Par exemple, des repas au restaurant, un voyage, un abonnement à la gym ou des chaussures de marque.

Les besoins et les désirs ne sont pas les mêmes pour tous. Il est possible qu’un désir pour une personne soit un besoin  pour une autre personne. Par exemple, si vous habitez près d’un trajet d’autobus, une voiture peut être un désir plutôt qu’un besoin. Si vous n’avez pas accès à l’autobus et ne pouvez vous déplacer autrement, vous pourriez avoir besoin d’une voiture.

De plus, vos besoins et vos désirs peuvent évoluer au fil du temps. Par exemple, une grande maison peut être un besoin pendant que vous élevez une famille. Mais, une maison plus petite peut être suffisante lorsque vos enfants déménagent.

Une fois que vous avez déterminé vos besoins et vos désirs, vous êtes prêt à commencer votre budget.

Comment faire un budget ?

Faire un budget consiste à faire une liste de vos ressources et dépenses. Une bonne base est de le faire de façon mensuelle. En effet, la principale source de revenus étant généralement le salaire et celui-ci étant payé tous les mois, il sera donc assez facile d’établir son budget mensuellement. Par ailleurs, la plupart des dépenses sont aussi récurrentes mois après mois.

Pour réaliser votre budget mensuel vous pouvez utiliser un tableur ou une application de gestion.

1. Dressez la liste de vos revenus

Les ressources sont souvent plus simples à déterminer que les dépenses, surtout si vous êtes salarié d’un seul employeur et n’avez pas de revenus du capital.

Il s’agit de l’ensemble de ce que vous percevez, comme les fruits d’un capital placé, un loyer, la rémunération d’une activité (profit) ou d’un travail (salaire).

Tableau des ressources
Tableau des revenus

2. Inventoriez vos dépenses

  • Les dépenses fixes : outre qu’elles reviennent régulièrement et présentent un montant fixe, elles ont généralement un caractère obligatoire, du fait de la loi (impôt, assurance…) ou d’engagements contractuels (loyer, facture d’eau, gaz, remboursements d’emprunt, abonnement internet ou téléphone…). Vous pouvez également intégrer les dépenses relatives aux transports pour vous rendre sur votre lieu de travail (exemple : abonnement mensuel de transport).
  • Les dépenses variables : ce sont les charges de la vie de tous les jours. Il s’agit des dépenses alimentaires, d’hygiène quotidienne, de transport… Ces dépenses ne sont pas mécaniques, mais elles sont tout de même souvent indispensables. Leur montant varie d’un mois à l’autre. Il est donc possible d’économiser sur elles.
  • Les dépenses exceptionnelles : ces dépenses sont plus irrégulières et d’un montant variable. Il s’agit des dépenses d’habillement, de loisirs, de vacances, d’aménagement de la maison… Elles nécessitent souvent d’être prévues à l’avance, car elles peuvent correspondre à des montants très élevés : travaux dans le logement, achat immobilier, voyages… Là aussi, essayez de faire un tri selon les priorités que vous vous fixez, afin de pouvoir rapidement savoir sur quels postes de dépenses vous êtes le plus en mesure de réaliser des économies.

En dehors des dépenses fixes, il n’est pas toujours aisé de déterminer le montant total de vos dépenses mensuelles. Pour avoir une vision approximative, faites l’exercice sur les deux ou trois derniers mois. Vous pourrez ainsi calculer en moyenne à combien s’élèvent vos dépenses alimentaires, de gaz et d’électricité, etc.

Tableau des dépenses (fixes, variables et exceptionnelles)
Tableau des dépenses

3. Comparez les deux

Maintenant que vous avez listé l’ensemble de vos ressources et de vos dépenses, c’est le moment de constater le résultat. Si le total de vos dépenses mensuelles est supérieur à celui de vos revenus, alors vous avez un problème. Il est sans doute temps de procéder à des ajustements. Vous pouvez par exemple repérer des postes de dépenses non essentielles qui pourraient être réduits voire supprimés.

Si au contraire vos revenus sont supérieurs à vos dépenses, bravo, votre situation est saine. Peut-être pouvez-vous alors envisager d’investir votre “bénéfice” ?

Résultat : différence entre les ressources et les dépenses
Résultat

Cette comparaison définit votre train de vie. C’est un paramètre très important pour plusieurs raisons. D’une part, il est scruté par les banques pour vous accorder des prêts. Mais surtout, il doit être maîtrisé et positif pour envisager des investissements.

Remarque : quelqu’un qui a un train de vie sain devrait dépenser hors investissement au maximum 80% de ses gains.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu l’article « La mise en place de notre budget »

Conclusion

Vous l’avez vu, établir un budget n’est pas un exercice aussi fastidieux qu’il paraît et le résultat est toujours positif. Cela permet d’atteindre des objectifs financiers précis, de cibler ses priorités, de réduire son stress, de prévoir les imprévus et d’éviter les conséquences du surendettement.

Mais bien entendu cela suppose qu’une fois l’exercice réalisé, vous n’en restiez pas là ! Que votre résultat soit positif ou négatif soyez pro-actifs.

Enfin, vérifiez fréquemment votre budget et assurez-vous qu’il est toujours actuel et réaliste.

Dîtes-nous dans les commentaires si vous suivez aussi votre budget et quels outils vous utilisez pour cela.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le ! :)

11 réactions sur “ Comment faire un budget ? ”

  1. Ping La mise en place de notre budget - Étude de cas #2 - La voie des finances

  2. leblogdespagnol Réponse

    Mercie pour cet article clair et complet. Une vraie méthode pas à pas: y’a plus qu’à se lancer 😊

    • Fabien et Isabelle Auteur ArticleRéponse

      Bonjour,
      Merci pour votre retour qui fait très plaisir!
      Il s’agit effectivement d’un sujet important que nous souhaitions développer au mieux.
      N’hésitez pas à nous indiquer si vous souhaitez que l’on développe certains points de cet article ou si vous voulez qu’on aborde de nouveaux sujets.

      Bonne continuation,
      Isabelle et Fabien

  3. Ping L'épargne de précaution : elle a tout bon ! - La voie des finances

  4. Ping Faut-il acheter sa résidence principale ? - La voie des finances

  5. Ping Quelle différence entre besoins et envies ? - La voie des finances

  6. Ping Notre épargne de sécurité - Étude de cas #3 - La voie des finances

  7. Ping Actif et passif : définition - La voie des finances

  8. Ping La liberté financière : 4 étapes pour l’atteindre - La voie des finances

  9. Ping Comment être zen avec l'argent ? - La voie des finances

  10. Ping Applications de gestion de budget - La voie des finances

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *