Comment réussir tout ce que vous entreprenez ?

Comment réussir tout ce que vous entreprenez ?

Il y a des personnes pour qui épargner chaque mois de l’argent est inenvisageable. Pour nous, il n’y a rien de sorcier.

Sans doute pensez-vous qu’il s’agit d’une question de revenus ? Plus notre salaire est élevé, plus il est facile d’épargner ? Oui, peut-être. Mais le montant que vous gagnez n’est pas le principal frein à l’épargne.

Nous connaissons tous des personnes qui touchent d’importants salaires et qui ne disposent pourtant d’aucune épargne de précaution. Alors pourquoi certains parviennent à mettre de l’argent de côté et comment pouvez-vous y arriver vous aussi ?

C’est simple ! Il suffit d’en prendre l’habitude !

Et nous parlons d’épargne, mais cette méthode peut fonctionner dans tous les domaines que vous entreprenez. Vous voulez devenir un joueur de golf professionnel ? Prenez l’habitude de vous entraîner chaque jour. Vous envisagez de monter votre entreprise ? Prenez l’habitude de travailler dessus par exemple tous les matins après votre petit-déjeuner…

Dans cet article nous allons vous présenter les 7 habitudes de ceux qui réussissent tout ce qu’ils entreprennent, un livre de Stephen Covey, auteur, homme d’affaires et conférencier américain.

Car dans tous les domaines de notre vie, les habitudes jouent un rôle très important dans notre quotidien, qu’il s’agisse de problèmes personnels ou professionnels. Elles déterminent en grande partie notre efficacité, ou au contraire notre inefficacité. Alors, quelles sont les bonnes habitudes qui peuvent faire une différence positive dans notre vie ? Comment se débarrasser de nos mauvaises habitudes ? Et surtout, comment enfin réussir tout ce que vous entreprenez ?

Introduction

Depuis sa publication en 1989, l’ouvrage de Stephen Covey, The Seven Habits of Highly Effective People, est devenu un best-seller planétaire, traduit en une quarantaine de langues et vendu à plus de 25 millions d’exemplaires à travers le monde. Covey a enseigné le leadership et le management dans les universités américaines les plus prestigieuses, mais il a surtout travaillé comme consultant pendant plusieurs années, accompagnant des individus et des entreprises, ce qui lui a permis de développer une approche à la fois théorique et pratique de l’efficacité personnelle.

La force des 7 habitudes réside sans aucun doute dans le fait qu’elles peuvent s’appliquer à tous les domaines de la vie. Cette méthode est personnalisable dans la mesure où chaque  habitude se construit sur les valeurs propres à chaque individu. Contrairement aux ouvrages de développement personnel qui mettent l’accent sur le comportement, il s’agit ici d’ancrer le changement dans la durée grâce à un travail sur soi-même.

Pour Covey, le succès n’est pas une fonction de la personnalité, mais bien du caractère. Au lieu de se focaliser sur les manifestations “extérieures” du comportement, il fait plutôt  référence aux valeurs fondamentales d’un individu, telles que l’intégrité, la délité, la tempérance, le courage, la justice, la patience, la simplicité, etc. Adopter de nouvelles habitudes doit donc relever d’une démarche “intérieure”. Il ne s’agit pas d’imiter les personnes qui réussissent en espérant récolter les mêmes résultats. Il faut au contraire agir en cohérence avec ses propres valeurs et travailler à la compréhension de soi.

Le changement de paradigme

« Le problème, c’est la façon dont nous voyons le problème. »

Stephen R. Covey

Un paradigme est un cadre de référence, un modèle de pensée. C’est en quelque sorte la façon dont nous percevons le monde, dont nous le comprenons et l’interprétons.

Covey souligne le fait que deux personnes ne vivront pas de la même manière une même situation.

Ainsi, une personne qui gagne au loto pourrait soit tout dépenser en un rien de temps, ou au contraire continuer à vivre comme à son habitude et placer ou investir cet argent.

Covey invite alors à changer de paradigme.

Par exemple, en mettant le Soleil, et non plus la Terre, au centre de l’univers, Copernic a  bouleversé notre façon de voir le monde et la place qu’occupe l’homme en son sein.

La plupart des individus font l’expérience d’un changement de  paradigme à des moments  charnières de leur vie. Une naissance ou un décès, un confinement pour raison sanitaire, par exemple, peuvent nous amener à revoir nos priorités et à nous détacher de notre ancienne façon de penser ou de fonctionner. La notion de paradigme est ainsi cruciale pour nous aider à prendre conscience des habitudes dont nous sommes prisonniers. Changer notre attitude  ne peut avoir qu’un impact limité sur notre vie, alors que remettre en cause nos paradigmes de base peut nous permettre d’accomplir des changements majeurs.

Le cercle d’influence

Selon Covey, chacun d’entre nous ne dispose d’un véritable pouvoir d’action que sur un nombre limité de choses et de personnes, qui forment notre cercle d’influence. Par exemple, si vous voulez devenir basketteur professionnel, mais que vos parents mesurent au plus 1,70 m, vous ne pourrez pas réellement agir sur votre taille. Par contre, vous pourrez vous entraîner chaque jour à réussir 100 lancers-francs pour vous améliorer dans cette discipline.

Pour être efficaces, nos efforts doivent donc s’inscrire dans notre cercle d’influence, et nous devons éviter de consacrer notre temps à des causes perdues d’avance. Chacune des sept habitudes vise précisément à identifier notre cercle d’influence individuel et à l’étendre au maximum.

Les sept habitudes

Habitude n°1 : soyez proactif

“Notre comportement est une fonction de nos décisions, pas de notre condition.”

Stephen R. Covey

Covey s’oppose à l’idée que nous sommes conditionnés pour agir de telle ou telle manière selon les circonstances. Pour lui, les individus ont tous la capacité de choisir la réponse qu’ils souhaitent donner face à une situation. Ici, être proactif signifie être responsable de sa propre vie et de ses choix. Vous devez arrêter de vous considérer comme une victime, et de vous plaindre de vos gênes qui vous ont fait trop petit ou trop gros, ou de votre entreprise qui ne décolle pas sur le net alors que vous passez de longues heures sur YouTube à vous former…

Sortez de votre canapé et agissez pour de bon !

Par exemple, si vous souhaitez acquérir un bien immobilier, ne restez pas derrière votre ordinateur à gémir devant les annonces des sites d’agences immobilières qui ne rentrent pas dans vos critères d’achat. Au contraire, sortez visiter des biens, discutez avec des agents immobiliers, des notaires, des propriétaires. En étant proactif vous vous créerez des opportunités que vous n’auriez pas sinon.

Habitude n°2 : sachez dès le départ où vous voulez aller

Penser à la fin dès le début est un bon moyen de s’assurer que nos actions quotidiennes ne vont pas à l’encontre de nos valeurs et des critères que nous avons définis comme importants pour réussir. Que ce soit au niveau professionnel ou personnel, chaque individu possède sa propre définition du succès et doit s’en servir pour guider ses actions.

Par exemple, si votre objectif est de devenir riche, définissez ce qui se trouve derrière. S’agit-il de posséder un patrimoine d’1 M€, de 5 M€, ou de toucher une rente mensuelle de 2 000 € grâce à vos placements financiers… ? Selon votre objectif, vos actions ne seront pas les mêmes.

Les lecteurs de cet article ont également lu l’article : “Méthode SMART : comment définir vos objectifs ?”

Pour nous connecter avec nos valeurs fondamentales et faire les bons choix, Covey nous incite à penser à notre mort et à ce que nous aimerions que les gens retiennent de nous, au sens que nous voulons donner à notre vie.

Alors, que voulez-vous laisser derrière vous ?

Habitude n°3 : donnez la priorité aux priorités

Faire les choses dans le bon ordre requiert une certaine discipline, et les individus ont  naturellement tendance à privilégier les tâches faciles ou agréables au détriment des tâches qui leur demandent un effort supérieur, mais dont la réalisation les rapproche de leurs objectifs. Pour Covey, savoir se gérer soi-même exige de l’intégrité, c’est-à-dire le courage d’agir en accord avec ses valeurs. Après avoir visualisé les objectifs poursuivis, il faut définir  ses priorités et travailler à les mettre en œuvre.

Matrice d’Eisenhower

Pour définir quelles sont vos priorités, vous pouvez utiliser la matrice d’Eisenhower qui est un outil d’analyse et de gestion du temps qui permet de classer les tâches à faire en fonction de leur urgence ainsi que de leur importance. Cette matrice est un tableau à double entrée :

  • Axe horizontal : urgence des tâches,
  • Axe vertical : importance des tâches.

La matrice comprend donc quatre zones :

  1. Activités importantes et urgentes, tâches à exécuter immédiatement et soi-même,
  2. Activités importantes mais peu urgentes, tâches à planifier et exécuter soi-même,
  3. Activités urgentes mais peu importantes, tâches à déléguer rapidement,
  4. Activités peu urgentes et peu importantes, tâches inutiles à abandonner.
Matrice d'Eisenhower
Matrice d’Eisenhower

En utilisant cette matrice vous saurez rapidement quelles sont vos vraies priorités et les tâches sur lesquelles vous devez travailler en premier.

Nous vous recommandons d’avancer chaque jour sur ces tâches qui vous rapprochent de vos objectifs. Le mieux étant de commencer la journée par celles-ci.

Habitude n°4 : pensez gagnant/gagnant

Avec cette quatrième habitude, Covey nous invite à considérer chaque interaction humaine  comme une source de bénéfice mutuel. Cet état d’esprit repose sur l’idée qu’il est presque  toujours possible d’atteindre un résultat qui satisfasse pleinement toutes les parties. En d’autres termes, Covey rejette l’idée que le bonheur des uns fait le malheur des autres. Le  secret réside dans notre capacité à voir un problème comme une opportunité d’apporter une solution.

Par exemple, si vous cherchez à investir dans l’immobilier, vous avez tout intérêt à négocier avec les vendeurs de façon amicale. Si vous souhaitez acheter au prix le plus bas, eux veulent vendre au prix le plus haut. Pourtant, il est souvent possible de trouver un prix qui convienne aux deux sans se montrer trop agressif.

Habitude n°5 : cherchez d’abord à comprendre, ensuite à être compris

Communiquer de manière empathique est la clé de la cinquième habitude pointée par Covey.  Le besoin d’être compris est l’un des sentiments les plus universellement partagés par les hommes. La plupart des gens pensent que, pour avoir de l’influence, il faut savoir communiquer, c’est-à-dire émettre des messages clairs et convaincants. Pour Covey, la véritable influence vient du fait de savoir écouter les autres. Le défi consiste à éviter de juger

ou d’interpréter trop vite ce que nous disent les autres.

Pour revenir sur notre précédent exemple d’achat d’un bien immobilier, si vous voulez trouver le juste prix qui vous conviendrait à vous et au vendeur, vous devrez prendre le temps de discuter avec le vendeur pour comprendre le prix de vente. Peut-être a-t-il encore un prêt qui court sur ce bien et ne peut-il pas baisser davantage au risque de se mettre en danger financièrement ? Une fois que vous aurez compris les tenants et aboutissants, vous pourrez mettre en avant vos arguments pour négocier.

Habitude n°6 : profitez de la synergie

Cette sixième habitude est en quelque sorte l’aboutissement des cinq premières. Elle repose sur l’idée d’intelligence collective. On pourrait résumer le principe de synergie par 1+1=3. Au sein d’un groupe, la confrontation d’idées entre plusieurs individus permet souvent de créer  des  solutions auxquelles aucun individu n’aurait pu aboutir seul. En pratique, la recherche de synergies nous amène à valoriser les différences de points de vue, plutôt qu’à les craindre.

Habitude n°7 : aiguisez vos facultés

La dernière habitude a trait à l’amélioration continue. Bien souvent, prendre un peu de temps pour réfléchir à sa méthode et l’améliorer permet d’atteindre ses objectifs de manière plus efficace, et donc de gagner du temps à long terme.

Par exemple, si vous souhaitez améliorer vos finances personnelles, vous devrez prendre le temps au départ de construire un budget et d’analyser vos dépenses poste par poste. Cela peut prendre plusieurs mois avant de repérer des opportunités, mais cela vous évitera de partir sur des solutions inefficaces et de perdre beaucoup plus de temps.

Conclusion

On ne va pas se le cacher, les 7 habitudes définies par Stephen Covey sont des principes pleins de bon sens. Pourtant, nous avons souvent tendance à les oublier quand nous sommes pris par les événements de la vie : 

  • Se concentrer sur les choses sur lesquelles nous pouvons agir plutôt que se plaindre de ce sur quoi nous n’avons aucun impact,
  • Choisir sa réaction face aux contrariétés du quotidien,
  • Décider ce que nous voulons vraiment faire avant de commencer,
  • Privilégier ce qui est important plutôt que ce qui est urgent ou facile,
  • Chercher à comprendre avant de vouloir être compris,
  • Développer constamment ses facultés…

Dans ce livre, de nombreux exemples et témoignages enrichissent les propos, de même que des exercices pratiques. Alors, si vous avez besoin d’aide pour avancer vers vos objectifs, ce livre est riche de conseils.

Et vous, quelle est l’habitude qui vous aide à réussir tout ce que vous entreprenez ?

Si vous avez aimé cet article, partagez-le ! :)

8 réactions sur “ Comment réussir tout ce que vous entreprenez ? ”

  1. Maïté Verhoeven Réponse

    Merci pour ce résumé très bien construit. J’ai lu cet ouvrage il y a quelques années. Bien qu’appliquant quelques enseignements depuis, ce rafraichissement m’a permis d’en redécouvrir certains…un must-read dans toutes les bibliothèque !

    • Fabien et Isabelle Auteur ArticleRéponse

      Merci pour votre retour, il est vrai qu’il faudrait relire les ouvrages quelques temps après, pour avoir une seconde vision des propos. Mais les journées ne font que 24h, difficile de tout faire.
      Bonne continuation

  2. Flore Du Web Réponse

    C’est très intéressant, merci pour ce résumé que je vais mettre de côté pour le relire de temps en temps car j’ai tendance à oublier les bons conseils parfois !
    La réussite ce n’est que de l’énergie mise au bon endroit finalement.

    • Fabien et Isabelle Auteur ArticleRéponse

      Bonjour, merci pour votre retour, effectivement, la réussite et souvent liée à des actions bien ciblées et répétées.
      Bonne continuation,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *