La voie des finances – Chronique #2

C’est le temps de faire notre chronique #2, soit le bilan du troisième trimestre, et de préparer la fin d’année qui se rapproche à grands pas.

Que s’est-il passé ces trois derniers mois ? Sur le plan technique, pas grand-chose. Mais sur le plan théorique, c’est tout le contraire.

Suivons nous la continuité de la chronique #1 ?

Nos objectifs

Nous visions un patrimoine compris entre 700 k€ et 1 M€. Cet objectif est toujours d’actualité à une nuance prêt. Ce ne sera pas la finalité de notre parcours d’investisseur, mais une étape. En effet, cet objectif doit nous permettre de ne plus être salarié et de récupérer du temps libre. Nous aimerions donc profiter de ce temps libre pour nous lancer dans l’entrepreneuriat. Nous avons plusieurs idées en tête, nous développerons celles qui nous intéressent le plus à ce moment-là.

Donc nous maintenons ce montant, mais nous aimerions l’atteindre plus rapidement. D’ici 2030 serait l’idéal pour viser d’ici 2040 un patrimoine plus important (notre première idée serait 3 M€…).

Pour cela, nous avons investi dans une formation orientée investissement dans l’immobilier physique. 

En attendant de finir cette formation et de réussir à acheter un premier bien, nous avançons sur le reste de notre stratégie d’investissement.

Allocation

Jusqu’à présent nous travaillions sur notre patrimoine global sans avoir défini à l’avance notre allocation cible. Notre patrimoine étant encore faible, nous partions du principe que de toute façon, dans chaque support nous avions de la marge avant d’atteindre un seuil critique. 

Mais cela fait qu’à chaque fois, nous nous posions la question de quoi faire et quand.

La méthode PRIME

Nous profitons des à côté de notre formation sur l’immobilier et des accès aux coachs pour travailler de façon plus globale sur notre patrimoine.

Ainsi, pour répondre à notre éternelle interrogation et savoir sur quel support partir, nous utilisons le fichier PRIME fourni par Greenbull dans une vidéo de présentation de Yann et Guillaume : 

Optimisez votre épargne : la méthode PRIME

Nous avons modifié ce fichier pour le fusionner et le connecter avec nos fichiers existants. 

Le travail n’est pas encore totalement terminé, car le fichier PRIME est assez conséquent, mais cela nous a permis d’ajouter une vision extérieure à notre organisation.

Nous avons également la chance de pouvoir questionner les coachs, mais également Yann et Guillaume sur son fonctionnement et ils ont déjà éclairci quelques points.

Quel est le lien de tout cela et de l’allocation ?

L’outil prend initialement en compte 4 types de placement pour l’allocation :

  • Liquidités bancaires → à minimiser voire supprimer
  • Bourses
  • Immobilier
  • Private equity

Après quelques échanges / recherches, nous avons opté pour une division de notre patrimoine en 7 catégories :

Notre objectif de répartition de notre patrimoine
Notre objectif de répartition de notre patrimoine

Contrairement à ce qui est recommandé dans la vidéo, nous conservons une partie de notre épargne en liquidités bancaires et nous n’allouons rien au trading. Pourquoi dans ce cas avoir ajouté la ligne trading ? La raison est que nous allons le faire à moyen terme, mais pas sans formation. Et ne pouvant pas tout faire en même temps, nous avons préparé le fichier, mais adapté les objectifs.

Une allocation est faite pour une situation donnée. Nous ferons des arbitrages en fonction de l’évolution de notre situation et de notre patrimoine.

Nous savons maintenant quoi faire de notre épargne mensuelle, mais en amont de cela, il reste quelques étapes à réaliser.

Point important, il y a deux manières d’équilibrer un patrimoine. Soit en travaillant avec le capital existant et en transférant le surplus vers les éléments en retard. Soit en augmentant le capital et en compensant les éléments en retard jusqu’à rééquilibrer la répartition.

Notre patrimoine étant faible, nous avons opté pour la seconde option et nous allons petit à petit investir dans les catégories en retard pour équilibrer le tout.

Les actions préalables

Si vous regardez la vidéo liée au fichier PRIME, vous noterez qu’il y a des actions préalables. Ces actions sont également au nombre de 4 et chacune a une cible et un seuil soit minimal, soit maximal selon la caractéristique. Chacune de ces caractéristiques sont mises en proportion du revenu global et elles ont pour objectif de définir un profil type à respecter pour pouvoir investir suffisamment pour que cela soit impactant pour le futur.

  • Loyer :
    • Seuil : maximum 30 % de vos revenus
    • Cible : inférieur à 15 %
  • Épargne mensuelle :
    • Seuil : minimum 30 % de vos revenus
    • Cible : 80 % de vos revenus
  • Voiture :
    • Seuil : maximum 2 % de vos revenus
    • Cible : inférieur à 1 %
  • Variables (sorties, habits, …) :
    • Seuil : maximum 15 % de vos revenus
    • Cible : inférieur à 10 %

Nous n’allons pas détailler ici l’analyse qu’il y a derrière ces chiffres.

Nous vous laissons voir la vidéo associée et si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire et nous y répondrons. 

Notre bilan

Le résultat n’est pas si mal, mais est très largement améliorable.

Nous sommes à la limite sur le loyer et l’épargne mensuelle.

Côté voiture, nous n’avons pas de crédit ni de leasing ou LOA, et pour les variables, cela fait un moment que nous maîtrisons et encadrons cette partie.

Notre bilan
Notre bilan

Afin de nous rapprocher des cibles pour le loyer et l’épargne mensuelle, nous avons effectué plusieurs actions :

  • Nous avons stoppé nos versements mensuels sur nos SCPI. Nous avons également arrêté de réinvestir les loyers. Cela nous permet de récupérer un peu plus de 1 000 €/mois.
  • Nous avons pour objectif de racheter d’ici la fin de l’année notre prêt travaux qui représente 315 €/mois du montant de notre loyer. Ce choix permettrait de:
  • Réduire le % de nos revenus alloué à notre loyer et donc de nous rapprocher de la cible,
  • Augmenter notre épargne mensuelle et donc de nous rapprocher de la cible (même si celle-ci est clairement la plus difficile à atteindre),
  • Réduire notre taux d’endettement ce qui améliorera notre scoring bancaire et favorisera l’obtention de nos prêts.

Une fois ce prêt remboursé, nous avons plusieurs scenarii pour la suite, mais cela dépendra du fait d’avoir acheté un bien immobilier ou non.

Bilan et prévision

Bilan global

Ci-dessous l’évolution de la projection de la fin d’année :

Tableau d'évolution et de prévision de notre patrimoine
Tableau d’évolution et de prévision de notre patrimoine

Une projection plus faible que celle prévue au trimestre précédent. Cela est dû à deux facteurs :

  • Le coût de la formation qui a puisé dans nos réserves,
  • La prévision de remboursement du prêt qui va également puiser dans nos réserves.

Ne prenant pas en compte notre résidence principale dans notre patrimoine, il est vrai que le remboursement d’un prêt lié à cette résidence a un impact négatif sur l’évolution de notre patrimoine, car nous allouons une somme importante à un passif.

Graphiquement, cela donne le schémas ci-dessous :

L'évolution de notre épargne
L’évolution de notre épargne

On note clairement une cassure de pente et un évolution linéaire et non exponentielle comme cela aurait dû être le cas.

Le graphique historique de notre fichier concernant l’allocation :

L'allocation de notre patrimoine par support
L’allocation de notre patrimoine par support

Le graphique de l’allocation du fichier PRIME modifié avec nos catégories:

Graphique d'allocation de notre patrimoine
Graphique d’allocation de notre patrimoine

Ce graphique est loin d’être équilibré comme il le devrait. Nous améliorerons la répartition de notre patrimoine dans les années à venir. À ce jour, nous nous concentrons sur les éléments préalables et l’achat d’un bien immobilier. Dès que ces points seront validés, nous compenserons les sections manquantes.

Focus SCPI

Bien que nous ayons stoppé à ce jour nos investissements en SCPI, les 6 mois de carences font que cet actif va continuer de croître durant les 6 prochains mois.

Corum XL : arrêt du PEI de 600 €/mois, non réinvestissement des loyers

Corum XL

Corum Origin : arrêt du PEI de 100 €/mois, non réinvestissement des loyers

Corum Origin

Le graphique d’évolution des revenus avec :

  • En orange : Corum Origin
  • En bleu : Corum XL
  • En gris : la somme des deux
Courbe d'évolution de nos revenus sur SCPI
Courbe d’évolution de nos revenus sur SCPI

La liste d’idées !

Cette dernière va être moins étoffée que la précédente, nous essayons de concentrer nos efforts.

  • Livre Le voleur d’âmes d’Isabelle → paru
  • Livre Prescience d’Isabelle → paru
  • 3ème roman d’Isabelle → en cours d’écriture
  • Formation immobilière → en cours, à 65 %
  • Achat d’un premier bien → en cours, nous avons déjà fait quelques offres, la prochaine est pour bientôt !
  • Remboursement de notre prêt travaux → en cours, date cible 01/2023

Conclusion

Notre patrimoine évolue dans le bon sens, et bien qu’il y ait un léger frein pour la fin d’année, cela ne sera que partie remise ! En effet, en augmentant notre capacité d’épargne, nous pourrons investir davantage par la suite.

De plus, notre pilotage se précise et nous adaptons nos outils en fonction. Le fichier PRIME que nous avons modifié va guider ce pilotage et nos choix.

Il s’agit ici d’un bilan très court avec peu d’évolutions majeures sur notre patrimoine, mais des gains en termes de formation et de structuration non négligeables.

La suite en janvier 2023, nous aurons quelques points de contrôle à vérifier et surtout faire l’audit complet de l’année passée et de l’année à venir !

Et vous, vos prévisions pour la fin d’année sont-elles en adéquation avec vos objectifs initiaux ?

Si vous avez aimé cet article, partagez-le ! :)

2 réactions sur “ La voie des finances – Chronique #2 ”

  1. Alexandre HUET Réponse

    Wow très bien vous avancez vite ! Pour ma part, j’ai eu un imprévu, mon système de chauffage qui a lâché et c’était coûteux mais sinon on a suivis notre stratégie avec succès aussi!
    On a fait aussi une offre immobilière qui a été acceptée donc un nouveau bien à notre actif ça fait plaisir

    • Fabien et Isabelle Auteur ArticleRéponse

      Bonjour Alexandre!
      C’est malheureux pour les travaux non prévues mais cela reste quand même un très beau parcours!
      Hâte de te suivre dans ce nouveau projet.

      à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *